Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Kiosque360. C’est une arnaque qui restera dans les annales de Derb Ghallef. Des commerçants ont perdu plus de 40 millions de dirhams suite à un plan savamment fomenté par l’un de leurs fournisseurs. Récit.
Quand la confiance excessive joue un mauvais tour aux commerçants du plus grand souk électronique du pays ou comment se faire arnaquer pour une véritable fortune, le sourire en bonus. C’est la terrible histoire de plusieurs commerçants de Derb Ghallef qui ont laissé des plumes suite à une transaction qui a mal tourné, très mal tourné. Selon Al Massae, dans sa livraison de mercredi 3 décembre, les commerçants en question ont remis à un individu la coquette somme de 40 millions de dirhams, à charge pour lui de leur fournir des smartphones dernier cri. La plus petite somme perçue par le présumé arnaqueur se chiffre à au moins 300.000 DH. Mais, ne voyant rien venir, les « génies » de Derb Ghallef ont été frapper à la porte de leur fournisseur de toujours. Et là, les attendait la plus désagréable surprise de leur vie : leur intermédiaire avait pris le large. Ayant la nationalité canadienne, il n’a trouvé aucune difficulté à arranger son voyage et mettre les voiles. Il a même laissé derrière lui sa jeune épouse.

La confiance règne !
Mais comment un seul individu a-t-il réussi à arnaquer tout ce beau monde et pour une si grosse somme d’argent ? Al Massae répond que celui-ci travaillait comme intermédiaire entre des fabricants de smartphones, aux Etats-Unis et en Chine, et les revendeurs de Derb Ghallef. Il lui est arrivé, pendant longtemps, d’honorer ses engagements et dans les meilleurs délais en livrant la marchandise demandée 24 heures à peine après sa mise sur les marchés américain et chinois. Et parfois pour une valeur marchande de 11.000 DH pour chaque unité livrée. Pour ne pas laisser le doute s’installer chez ses clients et futurs pigeons, il les a convaincus qu’il était un homme d’affaires prospère. Le luxueux 4X4 (de location) qu’il conduisait faisait le reste.

Le comble, affirme Al Massae, est que certains revendeurs arnaqués n’ont même pas osé porter plainte : ils ne disposent d’aucun document justifiant la transaction, le noir étant la règle à Derb Ghallef. Le présumé arnaqueur fait l’objet de mandats d’arrêt lancés à l’échelle nationale et internationale par la police judiciaire de Casablanca. Ce n’est pas la première fois que ce genre d’arnaques a pour théâtre Derb Ghallef. Il y a quelques mois, un ressortissant algérien a dépouillé des commerçants de 7.5 millions de dirhams. Il a même réussi à impliquer le footballeur Abdelhak Aït Laârif dans une affaire de chèques en bois. Le malheureux ex-sociétaire du WAC n’a trouvé d’autre solution que de fuir aux Emirats arabes unis.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.